Il est permis d’obéir : l’obéissance n’est pas la soumission


Il est permis d'obéir

Il est permis d’obéir : l’obéissance n’est pas la soumission.

MARCELLI Daniel.

Il est permis d'obéirFaire que ses enfants deviennent des adultes responsables et sereins, voilà le but de ce petit livre fort bien écrit de Daniel Marcelli. Il nous rappelle des règles simples, souvent mises de côté parce que mal vues à notre époque, pour éduquer son enfant. L’enfant se doit d’obéir, sans avoir à subir de soumission. L’autorité n’est pas l’affirmation d’une quelconque supériorité, mais les règles éducatives que doit donner tout parent à son enfant. Il nous décrit la différence entre l’obéissance qui va permettre à l’enfant de s’épanouir, et la soumission qui va pervertir ces relations à autrui pour sa vie future (chantage affectif, contraintes répressives…).

Bien que destiné à des parents de jeunes enfants, les parents d’ados y trouveront sans aucun doute matière à réflexion, car ils se verront confrontés au paradoxe éducatif, celui de la désobéissance, utile à la prise d’autonomie et à la vie d’adulte de son ado. A lire et à conserver près de soi !

Paris, éditions Albin Michel, 2012. 6,60 euros.
Acheter ce livre sur Amazon : Il est permis d’obéir

Vous avez lu ce livre ? N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires en bas de page.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s