Défense d’entrer !


Combien de fois lui avez-vous demandé de ranger sa chambre ? Au moins de faire son lit et de ranger ce qui traîne ! Pas plus ! Et à chaque fois le même scénario : « c’est ma chambre, je fais ce que je veux ! ». Et souvenez-vous aussi quand vous y avez fait un brin de ménage !  L’esclandre !

Parce que vous lui avez demandé plus d’une fois de ranger sa chambre et qu’il ne vous à pas obéi, vous avez décidé d’y faire le grand ménage. Basé sur un bon sentiment, vous vous êtes dit qu’il se sentirait mieux dans un espace propre et qu’il sera content quand il verra ce que vous avez fait pour lui. Sauf que quand il rentre de l’école et qu’il se réfugie dans sa chambre, il pousse des hurlements et vous accuse d’avoir fouillé dans ses affaires. Vous n’y comprenez plus rien ! Sa réaction, que vous trouvez exagérée, n’a rien d’étonnant. Sa chambre est son espace, le lieu où il aime se réfugier pour s’y sentir bien et en sécurité. Il y retrouve ses affaires négligemment rangées et sa propre odeur que vous avez qualifiée de « fauve ». Sa chambre c’est sa bulle, son intimité où il garde soigneusement tous ses secrets. Et si vous estimez qu’il est trop « bordélique », proposez-lui plutôt votre aide pour faire le ménage ensemble.

Au même titre qu’il n’aime pas que vous fassiez le ménage dans sa chambre, il aime encore moins que vous y entriez pendant son absence. D’ailleurs pourquoi y entrer ? Pour y déposer le linge ? Pour aérer ?  D’ailleurs quand vous pénétrez dans son antre, ne jetez vous pas un coup d’œil rapide sur son bureau ? N’avez-vous jamais feuilleté les magazines traînant sur son lit ? Bref, il n’y à rien de dramatique pour vous. Rien qui justifie une crise de la part de votre ado.  Pour votre ado, le fait de savoir que vous êtes entré dans son lieu sacré  le blesse profondément. Pour lui on a violé son intimité. Il en est de même quand vous entrez dans sa chambre sans frapper. Il est pourtant bien indiqué sur sa porte « défense d’entrer ! ». Ce petit mot n’est pas anodin.

Ne parlons pas non plus du jour où vous avez décidé de refaire toute sa déco sans lui avoir demandé la permission puisque vous avez voulu lui faire la surprise. Pour une surprise, c’en était une ! Votre ado a manqué de s’étouffer en découvrant sa nouvelle chambre. Et pour cause ! Il s’était construit un espace bien à lui avec ses propres repères. Et vous, vous avez balayé tout ce qui lui permettait de grandir tranquillement entre ses objets de l’enfance et ses nouveautés. Sa chambre c’est son repère. A son rythme, il y fait le tri. Il se débarrasse gentiment de ses anciens jouets pour laisser place à de nouveaux. Et si vous estimez que sa chambre a besoin d’être rafraichie, parlez-lui en et laissez-le choisir sa déco, bref, son style. C’est sa chambre, il peut au moins être responsable de sa nouvelle déco.

La chambre d’un ado est un lieu sacré pour lui. C’est son espace. Son intimité. Il aime s’y réfugier parce qu’il s’y sent en sécurité. Alors plus question d’y entrer sans y être invité. On évitera bien des crises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s