Quel statut pour les beaux-parents ?


Le modèle familial évolue et on compte aujourd’hui en France 720 000 familles recomposées dans lesquelles grandissent 1,5 millions d’enfants. La plupart du temps, la place du beau-parent est souvent sous-estimée et ce dernier souffre alors de ne pas être reconnu comme tel. Il est difficile pour le beau-père ou la belle-mère d’afficher  son statut  et d’appliquer les règles d’autorité qui conviennent face à ces enfants auxquels ils ne sont pas affiliés directement.

Dominique Bertinotti, ministre de la famille s’est engagée à présenter un projet de loi avant les municipales concernant le statut des beaux-parents. La sociologue, Irène  Théry, se voit alors chargée de répondre aux questions liées au droit de filiation et de parentalité. Elle devra s’interroger sur les droits et les devoirs de ces beaux-parents et leur offrir un cadre juridique.

La difficulté va être de proposer un cadre au beau-parent sans qu’il est les mêmes droits et devoirs du moins en ce qui concerne la filiation que le père ou la mère biologique.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Pour aller plus loin, lire également : Séparés ou divorcés avec des enfants à charge ? 2houses.com est fait pour vous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s