Entre Dieu et moi, c’est fini


Entre Dieu et moi, c'est fini

Entre Dieu et moi, c’est fini.

MAZETTI Katarina.

« Pour pouvoir oublier quelque chose, il fallait d’abord bien s’en souvenir ». Voilà pourquoi Linnea, jeune lycéenne, va s’adresser au mur à l’intérieur d’un grand dressing dans la maison de sa grand-mère pendant tout un été. Car « les murs ne te font pas ces remarques ridicules que t’as pas envie d’entendre mais qui te trottent quand même dans la tête ».

Quand on est lycéenne comme Linnea on a de nombreuses préoccupations dans la vie. Et pour partager  ses inquiétudes telles que la mode,  les garçons, les complexes, les questions existentielles et même de Dieu, rien de tel qu’une meilleure amie. Mais quand la vie vous enlève votre meilleure amie alors là…

Dans son ouvrage,  Katarina Mazetti laisse la parole à Linnea. Qui mieux qu’une adolescente pour nous parler de ses contrariétés et du suicide de sa meilleure amie Pia.

Cet ouvrage s’adresse donc aux adolescents mais aideront également les parents à comprendre leurs tourments.

Paris, éditions Actes Sud, 2011. 6,27 euros.

Acheter ce livre sur Amazon : Entre Dieu et moi, c’est fini

Pour aller plus loin, découvrez également : je ne reconnais plus mon ado 

Vous avez lu ce livre ? N’hésitez pas à laisser vos impressions et  commentaires en bas de page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s