Découverte d’un »gène adolescent »


Découverte d'un gène adolescent

Découverte d’un »gène adolescent » susceptible de réduire les troubles mentaux à l’âge adulte

Des chercheurs du Centre de recherche de l’Institut Douglas se sont penchés sur un gène appelé DCC. Ce gène, situé dans le cortex préfrontal, s’il fonctionne mal pendant la période de l’adolescence, peut entraîner des conséquences comportementales à l’âge adulte comme la schizophrénie, la dépression ou encore les toxicomanies.

Comment cela fonctionne ?

Le cortex préfrontal est une région du cerveau qui se développe jusqu’à l’âge adulte. C’est cette partie du cerveau qui nous aide à prendre des décisions, à agir en conséquence face à une situation donnée. Pendant l’adolescence, cette région est mise à rude épreuve du fait des nombreuses expériences qui attirent les adolescents qui ne sont pas toujours en mesure de se sortir de situations compliquées à leurs yeux. Ce gène qui loge dans cette région est donc amené à être modifié.

Les chercheurs espèrent que cette découverte entrainera la possibilité d’une campagne de prévention et de traitement. En effet, les chercheurs souhaitent qu’en modifiant ce gène, on sera susceptible de réduire les troubles mentaux à l’âge adulte.

Advertisements

Une réponse à “Découverte d’un »gène adolescent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s