Activités pour vos ados


Christophe Hervé

La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) a été créée en 1912 pour mettre un terme au massacre du macareux moine en Bretagne, oiseau marin devenu, depuis son symbole. La LPO est reconnue d’utilité publique depuis 1986 et compte à ce jour 46 000 membres. La LPO est une des premières associations de protection de la nature en France. Jérémy Zwald, animateur-vie associative, répond aux questions de Toutsurmonado.

Toutsurmonado – Est-ce que les ados en général sont sensibles à la protection de l’environnement ?

Jérémy Zwald – En général les ados ne sont pas attirés par la protection de l’environnement, ils ont d’autres priorités spécifiques à leur âge… mais il existe des exceptions !

Les ados qui y sont sensibles ont souvent été initiés par un proche, un enseignant ou un animateur qui aura suscité chez eux une motivation et une capacité à observer les choses qui les entoure.

Cela dépend aussi de leur lieu de résidence, plus les jeunes ont accès à un espace de nature (près de la maison, en vacances…) plus cela va aiguiser leurs sens et leur intérêt pour la nature.

Toutsurmonado – Quelles sont les actions auxquelles ils participent le plus ?

Jérémy Zwald – Les adolescents participent volontiers aux actions concrètes qui s’effectuent directement sur le terrain.

Des actions de comptage pour réaliser des inventaires, du suivi et de la protection directe d’une espèce, ou encore des actions de restauration de milieux naturels sensibles (chantiers de débroussaillage, plantation de haies…) et enfin créer des aménagements utiles : mangeoires, nichoirs…

Toutsurmonado – Y’a t-il un âge légal pour apporter sa pierre à l’édifice ?

Jérémy Zwald – On peut commencer très jeune, en participant aux activités d’un club “Connaître et Protéger la Nature”, sous la responsabilité d’un adulte. Ensuite, les ados ont la possibilité de pratiquer des activités telles que celles proposées dans le cadre de chantiers de jeunes bénévoles ou autres séjours à thème, obligatoirement encadrés par des animateurs diplômés.

En règle générale, il est nécessaire d’être majeur pour des questions de responsabilité et donc  de simplicité administrative, et aussi le jeune majeur a la possibilité d’être autonome, car il a la possibilité de se déplacer seul s’il possède le permis de conduire. Certaines structures proposent des actions pour des jeunes à partir de 12-13 ans, dans ce cas une autorisation parentale est nécessaire et le jeune sera encadré par des animateurs diplômés.

Toutsurmonado – Quel est l’intérêt pour nos ados de s’investir dans ce domaine ?

Jérémy Zwald – Cela permet en premier lieu de découvrir les richesses naturelles, souvent méconnues, qui se trouvent proche de chez soi.

En réalisant ces actions, le jeune ira à la rencontre de personnes passionnées qui ont à cœur de partager leur amour pour la nature.

Ensuite agir au sein d’un groupe permet au jeune de découvrir et de développer des connaissances, des compétences et des qualités.

Enfin, en vue de choisir une future activité professionnelle, ces premières actions peuvent susciter des vocations et pourront être valorisé comme première expérience. Quoiqu’il en soit, les employeurs sont toujours attentifs aux actions réalisées par leurs futurs recrues, surtout quand elles sont réalisées de manière volontaire en dehors du cadre scolaire.

Toutsurmonado – Pour les ados qui souhaitent participer à la protection de l’environnement, quelles sont les démarches à suivre ?

Jérémy Zwald – Contactez les associations de protection de la nature proche de chez vous pour connaître les activités qu’elles proposent et les actions qu’elles réalisent.

Certaines associations, ont créé, sur leur site internet,  des pages dédiées au bénévolat. Ainsi par exemple, la LPO regroupe sur sa page « offres de bénévolat » les actions réalisées par toutes les LPO à travers la France, pour lesquelles il est possible de donner un coup de main (centre de soins des animaux blessés, comptage et surveillance de nids…).

A noter aussi, la plateforme « J’Agis pour la nature »,  créée par la Fondation Nicolas HULOT, qui regroupe un grand nombre d’actions en faveur de la nature proposées par différentes associations dans toute la France.

Pour protéger la nature, il faut d’abord  la découvrir pour la connaître et ainsi mieux la protéger. Ainsi, créer ou rejoindre un Club CPN (Connaître et Protéger la Nature) permet de découvrir la nature près de chez soit au sein d’un groupe d’amis, eux aussi passionnés.

Et d’ailleurs même si on est tout seul, la Fédération nationale des CPN (la FCPN) propose une grande quantité de documents pour accompagner les premières sorties d’observation et ainsi apprendre à déceler les beautés de la nature qui se trouvent à deux pas de nos maisons.

Toutsurmonado – Si vous avez un seul conseil à donner à nos ados en matière d’environnement, ce serait lequel ?

Jérémy Zwald – La nature est riche, belle et présente quasiment partout, il ne faut pas hésiter à mettre le nez dehors. Il faut savoir observer, être curieux.

Chacun peut agir, partout et tout le temps. Contactez les associations de protection de la nature, faites-vous connaître : un courrier, un mail, un coup de téléphone en expliquant vos envies, vos attentes… toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Toutsurmonado – Merci Jérémy.

Pour aller plus loin :

Le site de la LPO

La LPO Champagne-Ardenne

Publicités

Une réponse à “Activités pour vos ados

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s