Crise d’ado : des turbulences sont à prévoir


Anterovium

Pas moyen de discuter avec votre ado ! Si vous essayez d’aborder un sujet même banal avec lui, il se braque, fuit ou hausse le ton. Son attitude vous dépasse.

Vous vous demandez quelle boulette vous avez pu commettre pour que votre ado évite toute discussion avec vous. Et s’il ne l’évite pas c’est pour entendre des critiques toujours négatives jamais constructives. Pas facile de garder son calme devant votre ado qui est dans la moquerie et la provocation. Vos cinq doigts vous démangent. Vous ne savez plus comment vous y prendre. Pour vous, il a des choses à cacher. Il a peut-être fait une bêtise ou fait une mauvaise rencontre qui l’influence. Et vous n’aimez pas perdre le contrôle !

Le passage à l’adolescence peut se faire en douceur… ou pas ! Votre ado traverse une période qui est aussi difficile pour lui. Ce n’est pas qu’il ne souhaite pas parler avec vous mais il redoute lui aussi l’affrontement. Pour éviter que toute discussion vire au drame, il préfère s’échapper pour ne pas vous blesser mais si vous provoquez l’insolent il n’hésitera pas à utiliser des mots qu’il sait offensants pour vous. C’est le propre de l’adolescent de contredire ses parents pour affirmer qu’il a sa propre opinion. Pour montrer qu’il grandit et donc qu’il n’est plus un enfant, il est obligé d’aller à l’encontre de vos idées.

Mais en tant que parents, il est primordial de garder le lien avec son ado et de ne pas rompre toute communication avec lui. Alors pour ne pas s’emporter quand il prend un air hautain     pour s’adresser à vous,   vous devez savoir l’écouter sans l’interrompre et surtout ne pas porter de jugement à son égard même si vous en mourrez d’envie. Votre ado doit pouvoir ressentir que vous respectez son opinion même si vous n’êtes pas d’accord avec lui. Il se sentira alors respecté et considéré comme un individu à part entière.

S’il s’oppose à vous systématiquement, c’est pour apprendre à se détacher de vous et pour apprendre à sortir de l’enfance. Il n’y a pas de mauvaise intention de sa part. Votre ado doit percevoir dans votre regard que vous acceptez qu’il grandisse et donc qu’il puisse penser par lui-même et avoir sa propre opinion. Ceci dit, votre ado doit aussi apprendre à respecter vos règles et vos limites.

L’avis du psy : avec votre ado vous êtes toujours sur le qui-vive, car la crise peut survenir n’importe quand. Parfois, vous arrivez à discuter et puis il y a des jours où la moindre parole de votre part fait sortir votre ado de ses gonds. Dans ces cas-là, dites lui simplement et calmement que vous n’acceptez pas qu’il vous parle de la sorte et laissez-le, vous n’êtes pas obligé d’assister au «spectacle». Rappelez-lui que vous serez de nouveau prêt à l’écouter quand il sera calmé.

Par Jenny Liberge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s