Le livre à taguer


Le livre à taguer

Le livre à taguer.

BIZET Didier et VANNIER Charlotte.

Le livre à taguerL’article 322-1 du code pénal prévoit une peine de deux ans d’emprisonnement et trente mille euros d’amende pour « la destruction, la dégradation ou la détérioration d’un bien appartenant à autrui ». Alors comment s’exprimer et donner libre court à sa créativité s’il n’est pas possible d’utiliser les espaces publics comme support ?

Didier Bizet et Charlotte Vannier ont alors eu l’idée de proposer un ouvrage dans lequel on découvre page par page des portes de garage, des murs vides, fissurés, propres ou sales, des cages d’escalier, des barricades de chantiers, des portes ou encore des rideaux de fer. Ces pages incitent les artistes en herbe à les imaginer autrement en les taguant en toute légalité sans craindre les poursuites judiciaires. Utilisant le crayon de papier, le feutre, le marqueur ou le stylo bille comme arme, le futur artiste n’a plus qu’à révéler son talent.

Il paraît que le livre à taguer est destiné aux adolescents. Cependant, je pense aussi que les adultes y trouveront de quoi « se défouler » dans les transports en commun ou au bureau et les animateurs un outil utile pour leurs ateliers.

Paris, Pyramyd Editions, 2015. 14,16 euros.

Acheter ce livre sur Pyramyd 

Vous avez lu ce livre ? N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires en bas de page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s