Tu veux ma photo ?


Tu veux ma photo ?

Vous avez certainement remarqué que lorsque que vous regardez un ado dans la rue, le plus souvent il ne vous quitte plus des yeux et semble agacé que vous ayez osé porter le regard sur lui. Et quand votre ado est concerné, c’est la même chose. Il adopte la même attitude.

Nous, on regarde un ado parce qu’il s’est fait remarquer en riant fort ou parce qu’on trouve sa coupe de cheveux drôle. Mais lui, il a une perception différente de la nôtre. Il pense qu’on le dévisage et pour de mauvaises raisons. Pourquoi cette sensation ?

Un ado est naturellement complexé. En pleine croissance, il est conscient que son corps change et il a l’impression que tout le monde le voit. Étant déjà mal à l’aise avec ce changement, il n’apprécie pas qu’on porte sur lui un regard qu’il croit indiscret. Il s’imagine que l’adulte a repéré tout ce qu’il qualifie de défauts chez lui c’est-à-dire presque tout en lui.

Pour pallier cette gêne et la honte qu’il ressent, surtout s’il est accompagné de ses copains, il va à son tour fixer son regard sur l’adulte. Une attitude, somme toute, considérée comme agressive de la part de l’adulte. Cette attitude va cacher son malaise et réaffirmer sa confiance en lui.

C’est une manière de se protéger du regard de l’adulte qu’il peut percevoir comme intrusif sur son corps en changement. En regardant fixement l’adulte, il cherche à ce que ce dernier détourne la tête et respecte alors son intimité.

A nous adultes de nous faire discrets et si un ado, par son look ou par la musique qu’il écoute, attire  notre attention, il faut faire comme si on n’avait rien vu ni rien entendu même si l’ado cherche parfois à attirer l’attention sur lui. Mais ça c’est pour une autre raison.

L’avis du psy : l’ado est ambivalent ! Je pense que vous êtes tous d’accord avec cela. L’ado parle fort mais n’aime pas qu’on « l’espionne », l’ado s’habille voyant mais ne veut pas qu’on le regarde avec insistance… Sur ce dernier point, l’ado est extrêmement ambivalent. Il peut aller loin pour se faire remarquer, et d’ailleurs, cela marche très bien. C’est comme s’il se donnait à voir, pour se confronter à l’autre, à son regard et à ce que cela provoque en lui, mais pas à être regardé ou observé. Ce comportement peut devenir trop intrusif chez l’ado et le mettre mal à l’aise car il n’arrive pas à l’interpréter ou à l’assumer.
Alors, allez doucement avec l’ado, ce conseil est valable dans bien d’autres situations avec l’ado.

Par Jenny Liberge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s