Les vacances en famille… recomposée


Les vacances en famille… recomposée

Le départ approche. Votre conjoint a récupéré sa petite dernière de 8 ans et son grand garçon de 14 ans et vous votre fille de 15 ans. Les valises sont presque prêtes. Mais vous n’êtes pas si enthousiaste que ça ! Pourquoi donc ? Les vacances de l’année dernière ne se sont pas déroulées comme vous l’espériez ?

Souvenirs, souvenirs !

Vous vous rappelez qu’avec votre conjoint vous vous étiez mis d’accord pour que toute la petite famille soit traitée à la même enseigne. Mais vous avez eu cette désagréable impression que son fils a été plus avantagé que votre fille. D’ailleurs, elle vous l’a fait remarquer. Puis,  votre conjoint s’est toujours interposé  lorsque vous vous adressiez à sa petite dernière .Vous avez ressenti cette étrange sensation d’être toujours remise à votre place.  Bref, pour vous, les vacances de l’année dernière… ce n’était pas la panacée. Forte de votre expérience, cette année  vous avez établi un planning que chacun devra respecter.

Tous ensemble… mais pas trop !

Ce n’est pas parce qu’on est une famille recomposée que l’on doit s’obliger à passer tout son temps ensemble. Partager des activités qui ne sont pas forcément au goût de chacun n’est pas la meilleure façon de créer du lien et de l’entente entre les membres de la famille. Il y en aura toujours un qui dira que  l’autre a été favorisé plus que lui. Pour que se créent des moments de complicité, pratiquez certaines activités séparément. Prévoyez dans votre planning des moments privilégiés avec votre fille et votre conjoint fera de même avec ses enfants. Et quand arrive le soir, racontez-vous vos journées respectives. Ces moments partagés sont l’occasion pour vos enfants de ne pas se sentir mis à l’écart ou lésés par rapport aux autres.

Tous impliqués…

L’idée des vacances en famille, c’est aussi de partager des moments de complicité. Pour ne pas qu’un des membres de la famille se sente désavantagé par rapport aux choix de l’animation, laissez les enfants choisir ce qu’ils aimeraient faire.  C’est un bon moyen de leur apprendre à s’investir dans un projet et à les responsabiliser.  Ils ne pourront pas vous reprocher que la journée a été inintéressante puisque ce sont eux qui l’auront mise en place.  L’idée est de les amener à créer un projet en commun et à partager de bons moments ensemble. Vous avez ainsi respecté le choix de chacun sans avoir à favoriser l’un plus que l’autre.

… dans le respect des règles !

Comme dans n’importe quelle famille, il faut un minimum d’organisation pour passer de bonnes vacances. Chacun a un rôle à jouer, que ce soient les adultes ou les enfants, pour  vivre en bonne harmonie.  Parce que les vacances passent trop vite, il faut, dès le début, partir sur de bonnes bases : établissez un planning sur lequel seront réparties les différentes tâches quotidiennes comme aller chercher le pain, débarrasser la table ou encore faire la vaisselle. Pour éviter les réflexions du genre, c’est toujours moi qui m’y colle, les rôles seront échangés pendant les vacances.

Pour des vacances réussies, les adultes ne doivent pas avantager leurs progénitures par rapport aux autres membres de la famille. Cela évite les conflits entre les enfants, et ce, quel que soit l’âge. En organisant  des moments avec ses propres enfants ces derniers se sentent privilégiés et sont  plus à même de prendre confiance en eux. Et pour des vacances en famille réussies, laissez le choix aux enfants d’aménager une journée à leur convenance. Ils en seront fiers.

L’avis du psy : homme et femme de famille recomposée le savent bien : la recomposition peut être un challenge, une épreuve et partir en vacances dans ces conditions peut être une mission difficile à mener à bien. Plus que jamais il faut faire preuve de flexibilité, de sang froid, d’abnégation afin que tous profitent. Pour cela, il faut, dans la mesure du possible, privilégier les activités en couple et en famille recomposée et en famille «légitime», et laisser de l’initiative aux enfants, afin que naisse un sentiment d’unicité dans la recomposition.

Par Jenny Liberge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s