Pour une rentrée sereine


Rentrée

Les vacances s’achèvent. Et plutôt bien. Vous avez lâché du lest avec votre ado. Il a bien compris que vous avez fait des efforts pour lui rendre la vie facile. Et vous, vous en avez aussi profité. Il était plus agréable à vivre et moins enclin à provoquer le conflit pour un oui ou pour un non. Mais voilà c’est la rentrée !

D’accord, c’est la rentrée ! Mais vous avez envie de poursuivre les efforts qui ont été faits pendant les vacances. Vous reconnaissez avoir fait des compromis envers votre ado. Vous acceptiez qu’il sorte avec ses copains mais il devait respecter l’heure de retour. Et cela a été plus ou moins le cas. Vous avez apprécié. Vous avez aussi apprécié qu’il vous aide quand vous le lui demandiez. Une certaine complicité s’est instaurée entre vous et votre ado et vous aimeriez qu’elle perdure. Vous l’avez bien compris, il faut faire des compromis.

Si vous êtes prêt à faire des efforts pour profiter de cette bonne ambiance, vous n’êtes pas pour autant disposé à ce qu’il se la coule douce et qu’il sorte tous les soirs. La maison ce n’est pas le camping. Pour ne pas briser la bonne ambiance du retour de vacances, vous optez pour une discussion avec votre ado. C’est le moment de lui faire comprendre que vous voulez bien lui laisser plus d’autonomie mais qu’en échange il devra y mettre du sien s’il veut que vous lui lâchiez la grappe.

Vous en profitez pour lui énumérer les tâches auxquelles vous souhaitez qu’il participe sans que cela empiète sur son travail scolaire et ses activités extrascolaires qui sont pour lui un exutoire. Et en échange, vous consentez à ce qu’il fréquente ses copains dont il a le plus grand besoin. Ne lui cachez pas que vous êtes prêt à poursuivre vos efforts si de son côté il en a envie. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une discussion et votre ado a donc le droit de donner son avis.

Si votre ado est décidé à bénéficier de plus de liberté, il ne faut pas non plus s’attendre à ce qu’il obéisse au doigt et à l’œil. Ce n’est qu’un ado et non un adulte. C’est pourquoi par moment il tentera de ne pas honorer sa promesse parce qu’il aura certainement d’autres préoccupations en tête.

L’avis du psy : après ces très bonnes vacances avec votre ado, vous aimeriez continuer sur cette lancée pour le reste de l’année scolaire ? Pour cela, il est important d’avoir une discussion avec lui, afin de lui faire part de votre joie quant à votre bonne relation durant les vacances. Puis, il vous appartient de lui expliquer comment vous souhaitez que cette année scolaire se passe, avec plus de liberté que l’année passée certes, mais pas sans efforts de sa part. Vous devez être ferme, l’un n’ira pas sans l’autre, c’est ça grandir, c’est acquérir de la liberté pour certaines choses et c’est avoir des devoirs pour d’autres.

Par Jenny Liberge.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s