Comment aider son enfant à aimer l’anglais


Aimer l'anglais

En tant que professionnels, acteurs d’un monde qui bouge, nous comprenons à quel point l’anglais est important pour nous de nos jours et à quel point l’anglais sera un impératif pour la nouvelle génération. Et pourtant, malgré nos messages (subliminaux ou non) transmis à notre progéniture, nous remarquons que notre enfant a du mal à être motivé à l’école par ses cours d’anglais et qu’il a perdu l’espoir qu’un jour il pourra maîtriser la langue de Shakespeare correctement : il “oublie” de faire ses devoirs d’anglais, il critique son professeur, il montre des signes d’ennui en classe, il cumule les lacunes. Bref, un cercle vicieux s’installe. Alors que faire ?

Pour casser ce cycle infernal, il faut absolument changer d’angle de vue. C’est vrai que pour entrer dans les meilleures écoles de commerce, il vaut mieux avoir un bon niveau d’anglais, mais le répéter en permanence et mettre la pression sur son enfant ne fera que renforcer le blocage auquel la situation est liée. En fait, pour vraiment l’aider à s’investir en anglais il faut tout simplement aider votre enfant à aimer l’anglais. En fonction de son tempérament et de ses centres d’intérêt, on peut trouver mille et une manières de lui faire aimer l’anglais.

Tout d’abord, nous sommes tous plus ou moins imprégnés de culture anglo-saxonne : le cinéma, la littérature, le rock, la pop music. Encouragez l’enfant à se plonger plus en détail sur ce qu’il aime. Apprendre à comprendre les paroles des chansons est un excellent moyen d’élargir son vocabulaire, essayer de voir un film en VO même sous-titré en français permet d’améliorer sa compréhension orale et de découvrir ses acteurs préférés sous leur vrai visage.

L’anglais c’est aussi les voyages, la Grande-Bretagne, les États-Unis, mais aussi des horizons plus lointains comme l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, et tant d’autres pays. Aidez-le à découvrir les différences culturelles propres à chaque pays. Un séjour linguistique n’est pas toujours possible mais explorer ces pays peut se faire de chez soi, avec un professeur d’anglais à distance.

De façon plus pragmatique, l’anglais donne accès à des ressources sur Internet qu’on ne peut pas encore trouver en français. Montrez-lui que qu’il n’est pas si difficile de faire des recherches sur Internet en anglais, et que cela lui donnera un avantage. Par exemple, il pourra trouver avant tout le monde la dernière saison de sa série américaine préférée.

En l’aidant à utiliser l’anglais dans un contexte non-scolaire, vous lui permettrez de voir par lui-même l’intérêt et la beauté de cette langue et cela le motivera pour travailler son anglais par lui-même et pendant ses cours d’anglais pour affiner toujours plus ses connaissances et sa compréhension du monde.

Stéphanie Kable, directrice de Live-English.net, une école d’anglais en ligne pour adultes et adolescents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s