Six astuces pour mieux communiquer


6 clés pour mieux communiquer

Pas toujours facile d’établir le dialogue avec son ado ! Il vous réclame sans cesse la permission pour ceci ou pour cela et vous, occupé(e) à autre chose, vous lui répondez que vous verrez plus tard. Il est mécontent et vous, agacé(e).  Au final, personne n’entend l’autre.

Se rendre disponible
Prendre le temps, savoir se poser et se rendre disponible dès que son ado s’adresse à vous est la première démarche à suivre pour lui montrer qu’on est là pour lui et qu’on est prêt(e) à écouter ce qu’il a à dire. Si ce n’est vraiment pas le moment, proposez-lui un moment dans la journée où vous serez en mesure d’être plus attentif(ve) à ses paroles.

Être à l’écoute
L’écoute est essentielle à tout dialogue. C’est ce qu’il y a aussi de plus difficile. Savoir écouter implique de ne pas interrompre son interlocuteur même si ça vous démange. Laissez votre ado s’exprimer et laissez-lui le temps de développer son argument. Et pour cela, il faut écouter sans juger, en restant stoïque. Votre interlocuteur doit se sentir en confiance.

Reformuler ce qui a été dit
Afin d’être certain(e) de bien avoir compris  et de ce fait de ne pas réinterpréter les propos qui viennent d’être dits, reformulez ce que vous avez entendu. Cette démarche évite tout malentendu et assure à votre ado que vous êtes attentif(ve) à ses propos.

Garder son calme
Il est vrai que parfois, face au discours de votre ado,  vous auriez tendance à monter sur vos grands chevaux et vous le reconnaissez volontiers.  Mais si vous montrez votre agacement, votre ado éprouvera cette sensation désagréable d’être pris de haut et donc pas au sérieux alors que son intention n’est autre que de négocier une sortie par exemple. Une bonne attitude face à son interlocuteur incite à l’échange et à poursuivre le dialogue.

Utiliser le bon ton
Le ton employé est tout aussi important que l’attitude. Si le ton est hautain et/ou colérique, votre ado aura compris immédiatement qu’il n’est pas utile de discuter. Il connaît d’avance votre réponse. Il se débrouillera donc autrement quitte à vous mentir. La communication est rompue, il  retourne dans sa chambre et vous ne saurez jamais ce qu’il avait à dire.

Être honnête
À votre tour, exprimez ce que vous en pensez. Si l’envie lui prend de vous interrompre, faites-lui remarquer que vous l’avez écouté jusqu’au bout ,ainsi il sera plus à même d’en faire autant. D’où l’importance d’être vigilent(e) à son temps de parole. Si vous lui accordez ce qu’il demande, la conversation peut vite se terminer. Par contre si vous refusez de lui accorder ce qu’il souhaite, la conversation peut perdurer. D’où l’intérêt d’être honnête et d’expliquer vos motivations  sans tergiverser .

Qu’il demande l’autorisation de sortir, de récupérer son jeu qui a été confisqué ou qu’il désire éviter une sortie en famille, votre ado doit pouvoir en expliquer les raisons. En argumentant il apprend à s’affirmer. Inviter votre ado au dialogue l’ incitera à faire de même dans d’autres situations (école, travail). L’objectif est de trouver un terrain d’entente qui peut éventuellement passer par le compromis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s