le théorie du genre


Théorie du genre

La théorie du genre : qu’est-ce que c’est ? On en parle mais on n’en connait pas la définition alors de quoi s’agit-il exactement ?

Qu’est-ce qu’on entend ?
En écoutant autour de soi ou en évoquant la théorie du genre, on peut entendre « Ils ne veulent plus distinguer les garçons des filles et ce dès la maternelle »,  « Quand on parle de la théorie du genre, il ne faut pas évoquer le sexe biologique, ils ne veulent plus qu’il y ait de filles ou de garçons » ou encore « ils veulent détruire le modèle traditionnel pour inciter nos enfants à devenir homosexuels ».  Et quand on demande qui sont ces « ils », bien entendu personne n’est en mesure de vous donner une réponse.

D’où vient ce terme ?
La théorie du genre provient de « gender studies », terme utilisé par les universitaires américains dans les années 60 pour évoquer les rapports sociaux de sexe. Plus clairement, ces universitaires se demandent pourquoi il y a plus de garçons que de filles qui choisissent les filières scientifiques, pourquoi il y a plus d’infirmières que d’infirmiers, pourquoi on associe les aptitudes de la femme aux soins, au ménage ou à la cuisine, etc. En se posant toutes ces questions, ces spécialistes des sciences humaines et sociales se rendent compte que notre manière de voir les choses et de faire des choix est conditionnée par notre environnement. Alors l’idée est de faire comprendre dès le plus jeune âge, que quel que soit son sexe biologique, on peut s’offrir les mêmes chances et pour ce faire il faut porter un autre regard sur le rôle de chacun.

Quand les français s’emparent du terme
En France, c’est d’abord le mouvement de libération des femmes qui s’empare de cette théorie. Elles aussi souhaitent que les choses soient mises à plat. Isabelle Clair, sociologue et chargée de recherche au CNRS, qui précise  dans son ouvrage  Sociologie du genre que le mouvement de libération des femmes en a profité pour mener des combats et que « les combats, gagnés, sont connus : la légalisation de la contraception en 1967 et l’avortement en 1975, les transformations du droit civil (disparition de « l’autorité paternelle » au profit d’une « autorité parentale » en 1970) et du droit pénal (dépénalisation de l’adultère en 1975, définition juridique du viol en 1980, pénalisation du « viol conjugal » en 1992) ».

La théorie du genre, c’est quoi ?
La théorie du genre est née d’un constat selon lequel les garçons et les filles n’avaient pas les mêmes chances devant l’éducation, et cela se répercute dans la vie professionnelle. En s’interrogeant sur le pourquoi, on veut lutter contre les inégalités hommes-femmes, ce   que souhaite l’éducation nationale en France.

Pourquoi existe-t-il un malentendu ?
Des détracteurs comme les ultras conservateurs et extrémistes en ont profité pour semer le doute et faire croire que le schéma familial traditionnel était en danger, ce qui est une manière de faire parler de soi. L’idée partagée est cependant farfelue puisqu’il n’est en aucun cas question d’intervenir sur l’orientation sexuelle. Ce qui est par ailleurs absurde. Il n’est évidemment pas question de ne plus distinguer une fille d’un garçon.

La lutte contre les inégalités hommes-femmes ne relève-t-elle pas de l’éducation ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s