Le selfie de trop


Ben_Kerckx

Que l’on soit en famille, entre copains et même entre collègues, on fait des selfies. Des selfies à tout va surtout pour montrer que l’on est bien entouré, que l’on s’entend bien et que l’on est heureux.

Que ce soit dans la sphère privée ou publique, on ressent le besoin de partager sur les réseaux sociaux notre joie supposée d’être en bonne compagnie dans un endroit bien sûr sympa. Le selfie est cette pièce à conviction qui prouve que notre vie est pleine de rebondissements, de bonne entente et d’épanouissement que l’on soit seul(e), en couple ou entre amis.

Cette photo instantanée prise sur le vif comme pour donner un signe de vie à son entourage est devenue soudainement une carte de visite. Le selfie est la preuve qu’on ne s’ennuie jamais, qu’on est dynamique et plein de vie. Alors on n’hésite plus à se photographier à  nouveau si on considère que l’on n’est pas à son avantage. Et oui ! On pense peut-être que l’on va être remarqué par un inconnu. Qui sait ! Même si on avoue à demi mot que le selfie ne sert pas à ça !

En plus des selfies, on capture des moments volés pour montrer une ambiance. On n’hésite plus à filmer dans la rue une scène qui nous paraît incongrue avec sa tête au premier plan et qu’on partage surtout.  Qu’importe le droit à l’image ! On veut montrer qu’on y était, un point c’est tout ! Je suis là donc j’existe !

Étrange cette façon de se montrer et de se filmer presque n’importe où ! Étrange ce besoin de partager avec le monde entier, grâce aux réseaux sociaux, une infime partie des évènements de notre vie qui ne donne à voir qu’une bonne image de soi. Et oui ! Le plus souvent, on ne montre que les bons côtés.  Cette manière d’agir finit par modifier notre comportement. Et oui ! On prend conscience que l’on peut se retrouver sur une photo ou un mini reportage réalisé par une autre personne. Soudainement,  notre intimité nous échappe.

Plus question de sortir sans maquillage chercher son pain au chocolat, plus question de se pointer à une soirée en tenue décontractée, plus question de faire la gueule dans les transports en commun car on ne sait jamais ! Une photo peut être prise à votre insu. Vous vous imaginez qu’on vous repère derrière un selfie ?. Non impossible à imaginer !

C’est pourquoi il vous faut constamment être sur le qui-vive ! Est-ce vraiment vous finalement ? Cette personne toujours sur son trente et un avec un sourire à toute épreuve ? Votre comportement et vos relations se modifient petit à petit. Vous perdez un peu de votre naturel parce que vous avez pris conscience que vous êtes observé(e).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s