Ma fille est un vrai garçon manqué


Ma fille est un vrai garçon manqué

Vous vous demandez bien par qui votre fille a pu être influencée pour apparaître un beau matin dans un accoutrement que vous avez du mal à qualifier. Vous en êtes certaine vous ne lui avez jamais acheté ces baskets ni ce sweat difforme qui ne vont pas du tout avec le jeans qu’elle porte.

Comme vous êtes un parent qui ne baisse pas les bras, vous avez tenté de traîner votre fille dans les boutiques comme quand elle était plus jeune pour rafraîchir sa garde robe. Elle n’a pas refusé la sortie mais a dit non à toutes vos propositions de la relooker en petite fille modèle. Devant son insistance et ses arguments d’être à l’aise dans ses vêtements, vous avez fini par abdiquer. Votre fille s’affirme, veut trouver son propre style et surtout ne plus suivre les goûts vestimentaires de ses parents. Plus vous serez « choqué(e) » par sa façon de s’habiller plus votre fille sera confortée dans ses propres choix. Cela signifie que votre fille prend de l’assurance en s’opposant à vos choix et acquiert une certaine indépendance vis-à-vis de vous.

Cette manière d’agir est une manière de se démarquer de vous en premier mais aussi de son entourage. Vous pensiez que votre fille reviendrait à la raison grâce à ses ami(e)s qui suivent la mode de près mais vous avez fait fausse route. Au moins vous pouvez être fier(e) d’elle ! Elle n’est pas prête à ce qu’on lui dicte ses choix. Votre fille sait ce qu’elle veut pour le moment. Le mieux est de la laisser faire puisqu’il n’y a rien de provocateur. Elle recherche ce qui semble le mieux lui correspondre pour le moment soit une tenue où elle est à l’aise, soit une tenue qui n’attire pas les regards bref une tenue qui lui permet de passer inaperçue. Votre fille se met à l’abri en se protégeant du regard de l’autre.

Ceci étant dit, vous voulez bien admettre qu’avec ce corps en changement, elle trouve son propre style mais que votre fille fasse un sport que vous considérez masculin, vous en perdez vos moyens. Rassurez-vous ! Ce n’est pas parce que votre fille joue au foot au lieu de faire de la gymnastique rythmique et qu’elle porte toujours des pantalons qu’elle n’en demeure pas moins une jeune fille. Ni une tenue vestimentaire ni la pratique d’activités dites masculines ne rendront votre fille moins féminine. La féminité ou la masculinité ne se mesurent pas à l’apparence ni aux activités pratiquées ni à la profession exercée.

Les initiatives prises par votre fille à son adolescence ne définiront pas sa vie sexuelle. Votre fille est à l’âge de faire des choix qu’elle compte bien assumer.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s