8865


8865

8865

Dominique LEGRAND

8865Julia est comédienne et sa fille Alice est encore au collège. Toutes deux ont un rituel mensuel : se rendre en Normandie respirer l’air de la campagne. Lors d’un de ces week-ends, Julia et Alice rencontrent Doucette une vache et son veau mais lors d’une nouvelle rencontre avec les animaux, elles assistent à « l’enlèvement » du veau. Cette scène brutale les a perturbé les empêchant l’une et l’autre de se concentrer à leurs tâches respectives. Elles retourneront voir Doucette, tatouée sous le nom de 8865.
Cette rencontre va les amener à mener un combat commun pour lutter contre la souffrance animale.

Ce premier roman pour ados contre la souffrance animale est un bon moyen de les sensibiliser à ce thème d’actualité. Cependant, le récit souffre de quelques longueurs.
A partir de 13 ans.

Éditions Hugo Poche, 2020. 17,00 euros.

Vous avez lu ce livre ? N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires en bas de page.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s