Mon ado est homo


Mon ado est homo

Que vous l’ayez surpris tendrement enlacé dans les bras d’un autre ado de son âge…et du même sexe que lui, ou qu’il vous ait annoncé de but en blanc qu’il était homosexuel, votre sang n’a fait qu’un tour ! Impossible de savoir comment vous devez réagir et vous comporter vis-à-vis de votre enfant.

Ce que vous ressentez

A la découverte de l’homosexualité de votre ado, que vous vous croyiez tolérant ou non à ce sujet, vous avez ressenti un choc. Vous avez pourtant, dans votre entourage, des ami(e)s  gays. Vous ne comprenez pas pourquoi vous êtes si surpris concernant votre ado. Vous vous posez une multitude de questions : qu’est-ce que j’ai pu rater dans son éducation ? Est-ce que je l’ai trop couvé ? Est-ce qu’il a un trouble du comportement et qu’il faut aller consulter ? Que va-t-il en devenir de sa future vie de famille ? Que vont penser les autres ? Bref, vous ne savez plus sur quel pied danser et vous jonglez avec différentes émotions. Tout se bouscule dans votre tête !

Bizarrement on ne se pose pas autant de questions pour un ado hétéro. En fait, lors de la découverte de l’homosexualité de votre ado, ce sont vos idéaux qui se sont effondrés à savoir ce que vous aviez projeté pour lui, mais surtout pour vous : une famille et des petits enfants. En fait, ce n’est ni une erreur éducative, ni un trouble du comportement, c’est simplement sa vie.

Ce que vit votre ado

A la puberté, les jeunes ados doivent faire face et accepter les transformations de leurs corps. Mais pas seulement ! Ils connaissent aussi des bouleversements psychiques. Ils se posent diverses questions sur ce qu’ils sont vraiment et ce qu’ils vont devenir.  Et c’est à l’adolescence qu’ils définissent leur orientation sexuelle. Parfois, pour se découvrir, certains ados ont des relations homosexuelles ou hétérosexuelles. Ce qui n’a rien d’anormal.

Si ce n’est pas simple pour les ados de découvrir leur identité et leur orientation sexuelle, c’est encore plus compliqué pour ceux qui se découvrent homosexuels.

Pour votre ado, il n’est pas facile non plus de se rendre compte qu’il est homo. Il se pose aussi beaucoup de questions. Pourquoi je ne suis pas comme les autres ? Pourquoi je ne suis pas attiré par le sexe opposé ? Est-ce que je suis normal ? Est-ce que ça me passera ? Que vont penser les autres ? Votre ado se sent honteux voire coupable de ce qu’il est vraiment. Déjà qu’il n’est pas facile pour un ado de s’assumer, il l’est encore moins pour un ado homosexuel. Certains ont du mal à accepter et à affirmer leur différence à l’âge où le regard des autres compte beaucoup. Ce mal-être peut entraîner un repli sur soi. N’oublions pas qu’il y a plus de tentatives de suicide chez les ados homosexuels que chez les ados hétérosexuels.

Apprendre à accepter l’homosexualité de votre ado

Pourquoi regarder votre ado d’un œil différent sous prétexte qu’il est homosexuel ? Il n’est pas différent d’un autre. Il a les mêmes préoccupations qu’un jeune de son âge. Il a les mêmes désirs de plaire.

  • En tant que parent, rassurez votre ado en lui rappelant qu’il est votre enfant et que pour cette raison vous respectez ses choix.
  • En tant que parent, dîtes-lui que vous ne le jugez pas. C’est important pour lui.
  • En tant que parent, et au même titre que vous le feriez pour un ado hétérosexuel, votre rôle est d’informer et de prévenir des relations sexuelles à risque. Il s’agit de prévention et non d’intrusion dans sa vie sexuelle.

Votre ado ne doit pas se sentir rejeté au risque d’en souffrir et de se replier sur lui même, ce qui pourrait avoir des conséquences dramatiques pour toute la famille. Vous êtes un modèle pour votre ado et c’est par votre comportement et vos dires qu’il va apprendre, se construire et forger sa personnalité. A vous de lui inculquer l’acceptation de la différence, de lui faire comprendre que chaque être humain pense et agit en fonction de sa propre opinion. Il est donc libre lui aussi de penser et d’agir selon ses idéaux. Et c’est cette liberté qui fera sa force.

Publicités

3 réponses à “Mon ado est homo

  1. C’est rien de se découvrir homosexuel
    Moi je suis né homos. Aujourd’hui j’aurai 25 ans le mois prochain et je n’assume toujours pas mon homosexualité. C’est vraiment dommage de vivre caché et d’avoir toujours peur de la réaction des autres. Je demande juste au parents d’étre plus compréhensifs et de rester à l’écoute de leur enfant. Personne ne devient Homo par plaisir, on né homo.

  2. Je voudrais insister, en tant que lesbienne de 17 ans, sur la cohérence nécessaire entre les paroles et les actes.
    Mes parents ont toujours été très ouverts d’esprit, militant pour le mariage pour tous, etc. Ils m’ont toujours dit que l’homosexualité était quelque chose de normal. Mais quand je leur ai fait mon coming-out, alors que je pensais que ce ne serait qu’une formalité, j’ai été insultée puis royalement ignorée… J’ai eu l’impression d’être trahie. Encore aujourd’hui ma mère refuse que je me considère comme lesbienne, par exemple, que je ne faisais ça que pour attirer l’attention, etc.

    S’il vous plaît, si votre enfant vous fait son coming-out, ne dites pas que c’est une passade ! Même si vous le pensez. Cela renvoie l’idée que vous savez mieux que lui/elle ce qu’iel elle, que vous niez sa réflexion, son ressenti.
    Même s’iel sort avec quelqu’un du sexe opposé (d’ailleurs, cette personne peut être trans !), ne dites pas « qu’iel est redevenu-e normal-e, que c’est la fin de sa phase »… Même si nos attirances sont claires, on ne choisit pas de tomber amoureux d’un homme ou d’une femme 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s