Les effets négatifs du binge-drinking


Binge drinking

Les résultats d’une étude réalisée par des chercheurs de l’université de l’Illinois aux États-Unis et publiée dans la revue Neurobiology of Desease sont inquiétants. Cette étude constate que le binge-drinking à l’adolescence aurait des effets sur l’ADN lui-même. En résumé, consommer de l’alcool de manière express aurait une influence négative sur la maturation du cerveau. Cette consommation rapide d’alcool à l’adolescence perturbe le développement cérébral et entrainerait des troubles du comportement (anxiété, alcoolisme) à l’âge adulte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s