Deux livres sinon rien


Signes d'identité

Signes d’identité : tatouages, piercings et autres marques corporelles.

David Le Breton.

Signes d'identitéDe plus en plus de personnes et notamment des jeunes se font tatouer ou piercer. Pourquoi vouloir à tout prix marquer son corps et lui infliger ce qui peut s’apparenter à de la douleur ? Est-ce un effet de mode lié au fait que ces marquages corporels se démocratisent ou bien parce que l’individu est à la recherche d’une identité, son identité ? Alors qu’à l’inverse, les marques corporelles tendent à disparaitre dans les sociétés traditionnelles.

L’anthropologue et sociologue David Le Breton, bien documenté et s’appuyant sur de nombreux témoignages, s’est aussi interrogé sur la signification de ces marquages corporels et il va plus loin en nous parlant également des pratiques de burning, de cutting ou encore de play piercing. En traversant les époques, de l’Antiquité à nos jours, l’auteur nous parle du « corps marqué », ce corps qui donne à lire un message, un message différent en fonction de qui le porte.

Ce livre qui date de 2002 n’est en rien démodé bien au contraire ! Il est encore d’actualité. Il s’adresse à tous. Il s’adresse aux parents qui veulent comprendre pourquoi leurs ados veulent à tout prix un tatouage ou un piercing et aux ados pour en apprendre à peu plus sur l’histoire du tatouage.

Éditions Métailié, 2002. 18,50 euros.

Acheter ce livre sur Amazon : Signes d’identité : Tatouages, piercing et autres marques corporelles

Vous avez lu ce livre ? N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires en bas de page.

Ce n’est pas mon habitude de parler de deux ouvrages en même temps mais pour compléter la lecture très enrichissante de David Le Breton, j’aimerai vous faire découvrir un bel ouvrage plus ludique mais pas moins captivant.

100 ans de tatouage

100 ans de tatouage.

David Mc Comb.

100 ans de tatouageDans cet ouvrage de nombreuses illustrations et à chaque illustration une époque. Mc Comb, spécialiste des arts corporels et du tatouage, nous parle de l’histoire de celui-ci et de son évolution de 1914 à nos jours. Ce tatouage qui « tour à tour attribut de marin au long cours ou de soldat patriote, signe distinctif de communautés marginales ou de prisonniers, et même objet de curiosité dans les cirques ou les foires, le marquage corporel n’a jamais laissé indifférent ».

L’auteur donne une lecture lisible et compréhensible dans un ouvrage que l’on peut qualifier d’art. Et en plus, Mc Comb, (ce qui rassurera les parents) envoie le message à la jeune génération de bien réfléchir avant de se faire tatouer.

Éditions Pyramyd, 2015. 26,13 euros.

Acheter ce livre sur Pyramyd

Vous avez lu ce livre ? N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires en bas de page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s